Insertion et Handicap en Martinique : enjeux et chiffres clés...

  • Plus de 20 000 personnes déclarent disposer d’une reconnaissance administrative du handicap (9990 bénéficiaires de la  RQTH  et 10403 bénéficiaires de l’AAH )
  • L’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap est déjà une réalité en Martinique :

   290 employeurs privés assujettis à l’OETH dont 40% atteignent un taux d’emploi de 6% de travailleurs handicapés (en augmentation de 4% par rapport à 2016)

   500  travailleurs handicapés en emploi  dans les entreprises privées (en légère baisse par rapport à  2016) avec un taux d’emploi légal de 2,74% (2,72% en 2016)

   1169 travailleurs handicapés en emploi  dans le secteur public (données 2016)

   (contre 1027 BOETH en 2015) avec un taux d’emploi légal de 4,7% (1% dans la FPE, 5% dans la FPT et 4,5% dans la FPH)

 

  • Les marges de progression sont encore importantes dans le secteur privé comme dans le secteur public

   Dans le secteur privé le taux d’emploi est encore éloigné de la cible  des 6% : 2,74%  (3,4% au niveau national)

   Dans le secteur public parmi les 61 employeurs assujettis au 1er janvier 2016, seuls 28 atteignent les 6% de TH

 

  • Le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap est en augmentation constante

   1971 inscrits à Pôle Emploi au 31 décembre 2017 soit  une augmentation de 10,3% en un an (contre +4,7% pour les DE tous publics). Ils représentent 4% des demandeurs d’emploi de la région. On constate une hausse de 45% du nombre de DE en situation de handicap entre 2013 et 2017 (14% pour le tout public sur la même période). Cependant la croissance de la demande d’emploi des BOE ne reflète pas forcément une détérioration prononcée du marché du travail pour ce public, mais potentiellement une augmentation des démarches d’insertion, y compris d’inscription à Pôle emploi.

   Les personnes handicapées, dont le taux de chômage est deux fois plus élevé que le tout public, présentent des difficultés d'insertion plus fortes (âge élevé, plus faible niveau de formation, forte ancienneté d’inscription au chômage).

 

  • Les principaux enjeux :

 

➜   Améliorer/renforcer l’accès à la formation et à la qualification  des PH ainsi que l’accès à l’alternance ;

   Informer/sensibiliser /accompagner les entreprises pour lever  les freins à l’embauche notamment dans les PME/TPE qui ne sont pas dotées de structure RH développée, …)

   Faciliter les transitions entre l’éducation et l’accès au  1er emploi

 

 

 Pour en savoir plus consultez le support en détail

 

Consultez le tableau régional Antilles- Guyane de l'Agefiph (bilan de l'année 2017) : cliquez ici

Consultez l'actualités des chiffres du handicap et de l'emploi  : cliquez ici